Notre-dame-de-lourde-créateur-francois-partie 1 et -2

Notre-dame-de-lourde-créateur-francois-partie 1 et -2

L'esprit de combat

ob_5ad341_la-place-du-saint-esprit-dans-le-combat-spirituel.jpg
  C
e soir, je voudrais parler d'un esprit que le Seigneur veut nous voir manifester, c'est un esprit de combat ; parce qu'on ne peut pas combattre de n'importe quelle manière. Vous rappelez-vous comment, dans le livre de Josué, le peuple est allé au combat ? Il a fallu toute une préparation. D'abord, ils étaient passés par l'expérience douloureuse du désert. Ils avaient franchi le Jourdain qui est le symbole de la mort à soi et de la renaissance à la vie nouvelle ; et puis il avait fallu qu'ils soient circoncis à Guilgal, qu'ils se préparent au combat qui allait avoir lieu. Donc, ils ne l'ont pas fait n'importe comment.

 

            Ils devaient être préparés, sanctifiés, purifiés. Le péché devait être enlevé du camp avant que le peuple tout entier se lance dans le combat, dans le pays de la promesse que Dieu leur avait donné. Il leur avait donné le pays, mais ils ne sont pas restés sur la frontière en attendant que tout se fasse tout seul. Dieu leur avait dit : "Je vous le donne, il est à vous". Mais il a fallu le prendre, et le prendre à la pointe de l'épée ! Et il en est ainsi pour bon nombre de bénédictions et de promesses que le Seigneur nous donne. Et notamment en ce qui concerne le couple et la famille, il y a des choses qu'il faut aussi prendre par la foi dans un combat spirituel. Mais nous nous sommes préparés à l'avance. Il est très dangereux de se lancer individuellement ou en groupe, en assemblée dans un combat spirituel direct si la préparation n'a pas été faite dans les cœurs et dans les vies, si les vies n'ont pas été remises en ordre et si le peuple n'est pas circoncis et prêt au combat. Parce que l'ennemi a de bons yeux et il sait voir où sont les failles. Cela ne veut pas dire que nous allons attendre indéfiniment de nous préparer. Une fois qu'ils sont arrivés devant le Jourdain, la préparation a été relativement brève. Mais ils étaient passés par bien des épreuves auparavant et ils avaient compris la leçon. Ils avaient compris la leçon qu'il fallait que de tout leur cœur, ils obéissent au Seigneur, par amour pour lui et pour remporter la victoire. Il en est de même pour nous. Il y a des puissances démoniaques qui veulent détruire le couple et la famille et nous le voyons bien. Et nous devons circoncire nos cœurs, nous devons être dans un esprit d'amour et de service, mais nous devons aussi aller au combat et à la bataille. Alors en ce qui concerne ce combat et cette bataille, je pars donc du principe que toutes les étapes antérieures ont été franchies. Et nous avons réalisé le premier combat que le Seigneur nous demande de faire par la foi, c'est le combat contre la chair, notre propre chair à crucifier.

 

            Et en ce qui concerne ce combat, le deuxième, il est à mener contre Satan et tous ses serviteurs, quels qu'ils soient : démons, esprits de satanistes, quels qu'ils soient, c'est la puissance de Satan qui est là pour essayer de détruire, de s'infiltrer dans l'Eglise et de détruire cette cellule fondamentale dans l'Eglise que représente la famille et le couple. « Satan est venu,(nous dit Jésus dans Jean 10,) pour égorger, pour dérober et pour détruire », et lui ne plaisante pas. Dès qu'il voit une possibilité d'égorger, de dérober quelque chose ou de détruire, il le fera. Et nous ne devons pas lui laisser faire ce qu'il veut faire. Nous ne devons pas rester passifs et nous laisser égorger et détruire par Satan. Autant lorsque nous sommes persécutés par des hommes, nous devons garder l'Esprit de l'Agneau, nous devons savoir que nous n'avons pas à lutter contre des hommes, contre la chair et le sang, contre des maris infidèles ou des femmes infidèles, autant nous avons à lutter contre Satan, ses dominations, ses puissances, ses autorités. Et pour cela, il faut être prêt, il faut être armé. Et je vais vous montrer quelques versets simplement dans la Parole de Dieu où Jésus lui-même nous dit que c'est à nous de faire le combat et qu'il ne le fera pas à notre place. Il a fait sa part, il a vaincu Satan à la Croix pour toujours, en versant son sang et il a remporté une victoire totale sur Satan et tous ses démons. Et cette victoire, cette autorité, Jésus nous l'a donnée. A nous de nous saisir des armes qu'il nous donne gratuitement pour aller au combat et pour remporter pour ce qui nous concerne, pour notre foyer, pour notre église, pour nous-mêmes, les victoires que Dieu veut nous voir remporter.

 



25/10/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres